Petit retour sur les nouveautés VoiceOver dans iOS 11

Cela fait maintenant une semaine que iOS 11 est sortie et comme avec toutes les versions majeures depuis quelques années, celle-ci ne déroge pas à la tradition et introduit tout un tas de petits Bugs d’accessibilité plus ou moins gênants. Malgré la publication d’une version 11.0.1 une semaine plus tard, force est de constater que les choses ne semblent pas avoir changé d’un iota, côté VoiceOver en tout cas.

Ceci étant dit, on n’est pas là pour ça. Dans cet article, nous avions envie de revenir, avec une semaine de recul et à notre manière, sur les très bonnes nouveautés que nous offre tout de même Apple dans cette nouvelle version. Alors si certaines d’entre elles restent un peu obscures pour vous ou que vous êtes tout simplement passés à côté, bonne lecture !

Nous voulions aussi rendre un petit hommage, bien qu’un peu tardivement, au travail titanesque réalisé comme chaque année par le site Applevis, le site anglophone de référence pour tout ce qui concerne l’accessibilité de l’écosystème Apple pour les déficients visuels. En effet, ce présent article est une libre traduction et adaptation de leur compte-rendu très détaillé décrivant minutieusement les changements et nouveautés apportés par iOS 11. Encore un grand merci à eux.

Ne dites rien, Écrivez-le !

Non seulement Siri gagne une place dans les paramètres d’accessibilité, mais en plus, on peut maintenant lui écrire au lieu de lui parler afin d’effectuer des requêtes silencieusement et discrètement. Réjouissez-vous amis braillistes, vous allez pouvoir utiliser Siri sans avoir à toucher l’écran tactile ! Pour profiter de cette fonctionnalité, rendez-vous dans Réglages, Général, Accessibilité, Siri et activer “Écrire à Siri”. Dans ce même menu, vous pourrez également contrôler le retour vocal en choisissant de l’activer ou de le désactiver complètement ou encore qu’il se fasse selon que le bouton sonnerie de votre appareil soit sur silencieux ou non. Si vous activez Écrire à Siri, vous ne serez plus en mesure de lui parler, sauf par le biais de la fonction “Dis Siri”. Désormais, un clavier apparaît lorsque vous activez Siri. Pour les utilisateurs d’afficheurs braille, vous pouvez commencer à taper, bien que vous ne soyez pas dans un champ d’édition classique. Une fois votre requête saisie, vous pouvez exécuter la combinaison de touches Espace+8 ou la touche entrée sur un clavier Bluetooth. Vous pourrez lire la réponse de Siri en braille ou si vous avez laissé le retour vocal activé, elle vous sera lue automatiquement.

Un raccourci accessibilité dans le centre de Contrôle

Comme vous avez pu le remarquer, le centre de contrôle a été réorganisé et semble visuellement plus sympa. Mais l’intérêt ici, c’est qu’il est maintenant possible de le personnaliser en y ajoutant des raccourcis et les outils d’accessibilité font partie du lot. Vous pouvez donc ajouter un accès rapide vers les options d’accessibilité, l’accès guidé, la loupe, la taille du texte ou encore le réglage d’aides auditives MFI (Made For iPhone". Pour ce faire, rendez-vous dans Réglages, Centre de contrôle, personnaliser les commandes.

Décrochage automatique

Pourquoi pas. iOS nous donne désormais la possibilité de régler l’iPhone afin qu’il décroche automatiquement pour vous au bout d’un délai prédéfini. Pour paramétrer ceci, rendez-vous dans Réglages, Général, Accessibilité, Sortie des appels, Répondre automatiquement, puis choisissez le délai avant réponse (entre 0 et 60 secondes). Ceci fonctionne non seulement avec les appels normaux et FaceTime mais semble également s’appliquer aux apps compatibles CallKit telles que Skype ou WhatsApp. Ceci dit, bien faire gaffe avec ça. S’agirait pas d’oublier cette option activée et que le machin décroche alors qu’on est dans une situation quelque peu embarrassante hein ? 🙂

VoiceOver et le glisser-déposer.

La manière de déplacer des apps sur l’écran d’accueil a quelque peu changée. Au lieu de choisir “organiser les apps dans le menu Actions de VoiceOver, il faut double-taper sur l’icône à déplacer mais en maintenant le doigt sur l’écran au deuxième tap. En gros, vous double-tapez mais vous lâchez pas l’écran jusqu’à entendre un triple bip montant, accompagné de l’annonce ”modification commencée“. A partir de là, le menu actions est de nouveau disponible avec l’option ”faire glisser". On double-tap là-dessus pour faire bouger l’app et on se rend à l’endroit où on veut la mettre. Toujours par le biais du menu Actions, vous avez la possibilité de :

  • Déposer avant ou après l’app qui a le focus,
  • créer un dossier comprenant l’app en cours de glissement et l’app qui a le focus,
  • Ajouter pour faire glisser la session : Pas très français tout ça hein ? Malgré cette traduction quelque peu hasardeuse, cette option est intéressante car elle vous permettra de glisser plusieurs apps en même temps vers un emplacement. En gros, vous ajoutez l’une après l’autre vos apps à votre session de glissement en utilisant la méthode décrite ci-dessus et une fois votre petite sélection effectuée, vous allez vider votre petit panier d’apps où vous voulez sur votre écran d’accueil.

Ce glisser-déposer peut également s’utiliser, en tout cas sur l’iPad, pour par exemple joindre un fichier à un mail. A partir de la nouvelle app fichiers, vous pouvez ajouter un fichier à une session de glissement et revenir dans l’app Mail pour le déposer dans un mail en cours de composition. Je n’ai pas d’iPad, tant pis pour moi, ça ne marche pas sur l’iPhone.

Retour des aperçus dans l’app Mail

Dans iOS 10, il fallait toucher l’écran avec 3 doigts dans la liste des mails pour entendre l’aperçu du message ayant le focus. Maintenant, ce dernier est lu automatiquement à mesure qu’on défile. Pratique.

Encore plus de verbosité

L’option Verbosité de VoiceOver se dote de nouvelles options bien sympas afin de mieux contrôler la façon dont celui-ci énonce les choses. Voici une petite liste :

  • Ponctuations : Bien que cette possibilité pouvait être ajoutée au rotor par le passé, on trouvera plus pratique de pouvoir configurer les ponctuations dans ce menu. On a le choix entre tous les signes, certains ou aucun signe.
  • Énoncer le texte détecté : Cette option sera particulièrement utile aux braillistes. Auparavant, quand vous vous trouviez sur un élément dont le statut change en temps réel, il fallait balayer sur l’élément précédent ou suivant puis revenir sur l’élément en question pour voir si son statut avait évolué. Avec cette option, les informations envoyées à l’élément sélectionné seront automatiquement affichées en braille ou énoncées par VoiceOver.
  • Identification des lettre majuscules : On peut désormais choisir la façon dont les lettres majuscules seront signalées : Changement de ton comme avant, un son VoiceOver ou rien du tout. Notez que de la même manière, on peut également choisir la façon dont le texte supprimé est énoncé, même chose pour la mention de liens sur une page web.
  • Énonciation des tableaux : On peut maintenant contrôler la manière dont les tableaux sont énoncés sur une page web, en faisant prononcer l’en-tête et le numéro de la colonne ou de la rangée courante. Notez que cette mention ne sera pas affichée en braille.
  • Description multimédia : Cette option déterminera la façon dont les descriptions et sous-titres textuels sont énoncés, en braille, vocalement ou les deux. Dans certaines apps telles que Netflix, vous pourrez trouver ce choix dans le menu Actions de VoiceOver. Testé avec la série très sous-titrée Narcos, ça marche vraiment bien mais évidemment, VoiceOver parle en même temps que les acteurs et faut trouver un bon équilibre débit / volume. En lecture braille, il faut tout de même être un bon lecteur, ça va vite !

VoiceOver prend de la hauteur

Dans le menu Parole de VoiceOver, il est maintenant possible d’agir sur la hauteur (pitch) de la voix de votre appareil. Peut-être que certains d’entre vous y trouveront un quelconque intérêt. Sachez cependant que pour l’instant, le changement de hauteur ne peut pas se faire à la volée et ne s’appliquera pas uniquement à VoiceOver, mais également aux fonctions Énoncer le contenu de l’écran et Énoncer la sélection.

Description des images… enfin presque

Dans iOS 10, VoiceOver faisait déjà de son mieux pour nous décrire les images contenues dans notre galerie photos. Cette fonction a désormais été étendue à des apps tierces. Quand vous trouvez une image dont vous souhaitez avoir une description, touchez l’écran une fois avec 3 doigts quand le focus VoiceOver est placé sur l’image, ou encore VO+F3 à partir d’un clavier Bluetooth. Notez toutefois que pour que la magie opère, il faut que votre rideau d’écran soit désactivé. Pour ce faire, touchez 3 fois l’écran avec 3 doigts. Cette fonctionnalité est même capable, dans certains cas, d’effectuer une reconnaissance de caractères sur l’image ciblée, Philippe nous en fait d’ailleurs une petite démo en podcast plutôt convaincante ici même. Enfin, sachez que cela ne marche pas dans toutes les apps, le plus simple est d’essayer.

Du NFC pour tous, ou à peu près

Apple a, depuis le 6, équipé les iPhones d’une puce NFC qui ne servait pour l’instant qu’à utiliser Apple Pay. Depuis iOS 11, Apple a décidé d’ouvrir (un peu) aux développeurs l’accès à cette puce pour faire autre chose que cracher au bassinet. Malheureusement, cette ouverture du NFC ne s’adresse qu’aux utilisateurs possesseurs d’iPhone 7 et plus récents. Du coup, si c’est votre cas, des horizons nouveaux s’ouvrent à vous, notamment pour l’étiquetage d’objets du quotidien, comme nous l’explique Philippe (encore lui !) dans ce podcast très complet.

VoiceOver à la demande

Si vous utilisez un clavier Bluetooth, vous pouvez désormais, comme sous Mac, aller directement dans les paramètres de VoiceOver sans passer par les réglages. Il suffit d’appuyer sur VO+F8.

Correction orthographique facilitée

Jusqu’ici, seuls les utilisateurs clairvoyants avaient la possibilité d’identifier rapidement les mots mal orthographiés. iOS 11 change la donne et nous propose, dans la plupart des champs de texte, une nouvelle option dans le rotor appelée “mots mal orthographiés”. Une fois l’option sélectionnée, il suffit de balayer verticalement pour cycler entre les mots mal orthographiés. Cependant, le miracle s’arrête là et il vous faudra utiliser les commandes standards d’édition pour effectuer les corrections, désolé.

Un nouveau geste pour l’iPad

Sous Mac, le doc a toujours été accessible depuis n’importe où dans le système. iOS 11 apporte la même chose pour l’iPad et il vous suffit de balayer avec 2 doigts vers le haut depuis le bas de l’écran pour faire apparaître le doc ou VO+D sur un clavier Bluetooth. Vous aurez ainsi accès aux apps ajoutées manuellement ainsi que celles utilisées récemment. A partir de là, vous pouvez ouvrir une app puis, à l’aide du menu actions, choisir de la placer où vous voulez sur l’écran et basculer entre les apps en double-tapant sur le côté choisi. La commande clavier VO+J, bien connue des utilisateurs de VoiceOver sous mac est désormais disponible sur iPad, vous permettant par exemple de passer du tableau des messages au contenu du mail dans l’app Mail. Alternativement, vous pouvez exécuter la même action sur l’écran en balayant vers la droite avec 2 doigts.

Braille

Il semblerait que contrairement à ce qui a été constaté pour les anglophones avec la saisie braille en anglais, tout va bien pour nous francophones et c’est tant mieux et je dirais même que c’est carrément mieux qu’avant. Même en tapant vite, les caractères s’affichent en temps réel, au même rythme que la frappe. De plus, il n’y a, a priori, aucun souci avec le curseur soi-disant erratique lors de l’édition de grands blocs de texte.

Personnalisation de commandes

Enfin ! On a failli attendre. Il est désormais possible de personnaliser les commandes exécutées à partir d’un clavier braille physique. Il est non seulement possible de choisir l’action que l’on veut effectuer mais également de lui assigner la combinaison de touches de notre choix, si celle-ci n’est pas utilisée bien sûr. Il faut cependant garder à l’esprit que tous les modèles d’afficheurs ou bloc-notes braille ne sont pas les mêmes et que les commandes potentiellement programmables peuvent différer selon l’appareil. On peut ainsi en ajouter ou encore modifier celles déjà existantes.
Pour ce faire, rendez-vous dans Réglages, Général, accessibilité, VoiceOver, Braille et choisissez le bouton “Plus d’infos” situé à côté du non de votre périphérique braille. Dans cet écran, vous trouverez l’option “Commandes Braille”. Faites-vous plaisir, il y a vraiment de quoi faire.

Cellules d’état et formatage

Si vous utilisez les cellules d’état, iOS 11 vous offre désormais la possibilité de détecter les divers attributs de formatage dans un document grâce à celles-ci. Rendez-vous dans les paramètres Braille de VoiceOver, ouvrez l’écran Cellules d’état et activer l’option ’Afficher l’état du texte.
Il vous faudra vous familiariser avec les codes braille utilisés pour symboliser tel ou tel attribut, mais le fait d’appuyer sur une routine au-dessus des cellules d’état vous affichera une liste des correspondances.

Représentation des Emojis en braille

Désormais, les utilisateurs de braille pourront identifier les Emojis en braille aussi bien que ceux utilisant le vocal. Finis les symboles cabalistiques incompréhensibles !

Terminées les coupures de mots

Toujours dans les paramètres Braille de VoiceOver, vous avez maintenant une option “Retour à la ligne” qui évite que le contenu affiché soit découpé en mots. Si vous la désactivez, cela forcera l’utilisation de toutes les cellules lors de la lecture, évitant ainsi l’espace perdu parce qu’un mot est trop long pour tenir sur la fin de la barrette. Cette nouvelle fonctionnalité s’avèrera particulièrement pratique pour des afficheurs ayant peu de cellules.

Basse vision

N’étant pas malvoyant, je ne vais guère m’étendre sur le sujet. J’ose espérer que vous me pardonnerez mon manque de précision et vous invite à consulter l’article d’applevis cité plus haut. Dans l’ensemble, Apple a fait un petit ménage de printemps et a amélioré l’apparence, les couleurs et la lisibilité dans certaines apps. On notera la mise en évidence d’éléments ou encore des changements d’icônes dans la calculatrice ou dans Plans, ainsi que des contrôles de formatage plus larges dans l’app Notes. Mais L’une des nouveautés les plus notables reste la reconnaissance native de QR codes par le biais de l’appareil photo, ce qui devrait nous éviter d’en passer par des apps tierces pour effectuer cette tâche et nous donne, en plus du NFC présenté plus haut, une autre fonctionnalité native pour identifier des objets, comme décrit dans ce podcast de notre prolixe Philippe national.

Autres changements basse vision en vrac :

  • Améliorations dans le rendu de l’image au sein de la fenêtre de zoom : Même avec un grossissement à 15 fois, celle-ci est plus lisse et plus propre que dans iOS 10.
  • Inversion des couleurs intelligente : Dans certaines parties du système, cette fonctionnalité inverse les couleurs de l’écran, sauf pour les images, le contenu multimédia et certaines app qui utilisent un style de couleurs sombres. Pour profiter de cette fonctionnalité, rendez-vous dans les Paramètres d’accessibilité, Adapter l’affichage, Inverser les couleurs et activer l’option “Inversion intelligente”.
  • Amélioration de la loupe : Celle-ci semble mieux gérer les reflets ainsi que les changements brusques de luminosité et la mise au point semble plus nette sur les petits objets ainsi que le texte, particulièrement les textes imprimés ou affichés sur un écran d’ordinateur.

Voilà ! J’espère que ce petit topo vous aura fait découvrir ou mieux comprendre certaines nouveautés d’iOS 11. Encore une fois, si l’anglais ne vous rebute pas trop, je vous recommande de lire le post d’applevis indiqué en début d’articles pour des explications parfois plus détaillées que les miennes, surtout concernant la basse vision. Et si des erreurs se sont glissées dans ce texte, n’hésitez surtout pas à les signaler en commentaire !

Vous souhaitez nous soumettre un podcast ou un article, contactez-nous

7 commentaires :

  1. Hello Sof,

    Merci pour ce tour d’horizon très complet des nouveautés de iOS qui nous concernent directement.

    Comme toi j’apprécie la réactivité, enfin retrouvée, de la saisie à l’aide du clavier Perkins physiqu de mon terminal braille.
    Toutefois avec ma plage Focus 14, je rencontre un nouveau bug très gênant : quand je me déplace dans la zone d’édition, si je souhaite effacer un caractère avec la commande de suppression, souvent VoiceOver sélectionne puis fait disparaître d’un coup, tout le texte situé avant ma position courante.

    1. Salut Chris,

      Merci à toi.
      Ah merde… C’est peut-être donc ca l’histoire du curseur erratique dont parlait Applevis. Je t’avoue que j’ai pas expérimenté longtemps, juste 2 3 minutes qui m’ont permis de constater que la saisie était améliorée. A part attendre iOS 11.1, pas vraiment de conseils à te donner.

      1. Du côté de la saisie braille à partir d’1 clavier bloc-notes je partage avec vous mon expérience avec un appareil braillesens 18.
        Lorsque j’utilise l’entrée braille contracté, et la sortie braille huit points , Il faut quelques secondes pour que l’appareil comprennent ce multimodale. Si j’écris à haute vitesse, je me retrouve avec des collages intempestifs, et si je déplace le curseur pour faire une correction, les corrections ne vont pas forcément là où je les attends.
        Par contre, si après avoir écrit le premier mots en abrégé, j’attends quelques secondes pour saisir le reste du texte à haute volée, il n’y a plus de problème. J’observe que le premier mot sur la plage braille est inscrit en abrégé alors que le reste est bien en braille huit.. Et lorsque j’envoie le message, la personne reçois bien tous les mots désabrégés.
        Si par contre j’ai entre le texte en braille huit points Et à la sortie huit ; je ne rencontre pas ce comportement erratique. Et le curseur semble mieux se déplacer.
        Je m’appliquerai à tester entrées et sorties en braille contracté pour voir si ses problèmes de collage intempestif surVienne ou pas.

    2. Merci Sof pour cet article très détaillé qui complète d’autres articles et qui nous apprend des choses qu’on avait pas repéré…
      Chris le toulousain, quelle combinaison braille utilises tu pour faire la touche supprimer ?
      J’ai cru remarquer que dans les combinaisons braille disponible, certaines commandes pouvait se faire de différentes manières selon les claviers braille ?

      1. Hello Valérie,

        en général j’utilise la combinaison “Espace” + lettre”d” pour émuler la touche de suppression.
        J’ai aussi essayé avec la combinaison “point 7” + touche “espace” ce qui visiblement ne change rien à mon problème aléatoire.

        Mais peut-être que c’est ma Focus qui dysfonctionne ?

  2. Salut,

    Une petite remarque sur le déplacement des applis sur la page d’accueil.
    Je ne sais absolument pas ce qu’ils ont fait mais maintenant il devient impossible de faire quoi que ce soit sans utiliser le fameux déplacement retor dont tu parles. Genre juste glisser ça fait n’importe quoi ça met tout n’importe où sur la page 1 et c’est tout nase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.