Hebdoxytude 63, l’actualité de la semaine en technologies et accessibilité

Au programme de l’actu des nouvelles technologies et de leur accessibilité cette semaine :

Une actu à nous signaler ? Ecrivez-nous.

Pour animer cet épisode : Cédric, Jacques et Philippe.

2 commentaires:

  1. Bonjour.
    Je vous rejoins dans votre coup de gueule contre les associations. Quand je rencontre des problèmes, j’ai plus le réflexe de venir vous (oxytude ou autres sites similaires) plutôt que des associations. Pourquoi ? Car vous nous répondez…
    Votre campagne « sale note pour une application » est une bonne chose mais ne serait il pas une bonne chose d’étendre cette initiative en « associations, justifiez votre utilité en matière de défense ». 60 millions de consommateurs ou que choisir défendent bien les consommateurs je trouve. Je n’entends jamais parlé d’associations défendant les déficients visuels et encore moins de leurs résultats. Une campagne progressive en leurs demandant d’expliquer leurs utilité et de simplement répondre aux difficultés de leurs membres. Surtout que vous dites que le droit est pour nous (pour une fois…)
    Faire une lettre type que chacun des membres pourraient envoyer serait un bon début je pense.
    Et comme on dis l’argent est le nerf de la guerre, ces associations pourraient voir leurs dons diminuer si leurs membres réalisaient leurs relative inutilité.
    Qu’en pensez vous ?

  2. Salut Philippe
    J’apprécie énormément le podcast Hebdoxytude. Même si je ne suis pas toujours d’accord avec ce qui est dit, c’est une source d’information très précieuse et sérieuse. Alors pour ajouter au sérieux, j’aimerais préciser certaines informations concernant la caméra Orcam que je possède et sur laquelle plusieurs inexactitudes ont été dites au cours des récents épisodes.
    Tout d’abord, le prix. Il y a un modèle à 3 000 € capable de reconnaître du texte dans de nombeuses situations (livres, lettre, affiche murale), et un modèle à 4 000 € permettant de faire reconnaître des visages et des objets. En fait, c’est sous la forme d’une option d’achat.
    Le dispositif est une mini-caméra que l’on fixe sur la branche de droite d’une parie de lunettes. Les lunettes n’étant ici qu’un support, on peut prendre n’importe quel type, par exemple à verres neutres, ou même ses lunettes noires pour les aveugles qui en portent. La caméra est munie d’un haut-parleur à conduction osseuse de sorte que celui-ci soit plaqué sur la paroie ossuese près de l’oreille, juste sous la branche. La caméra est reliée par un fil au boîtier chargé du traitement d’image. C’est sans doute là l’inconvénient majeur. Il m’a été explqiué qu’une connexion Bleutooth ne serait actuellement pas suffisamment puissante pour la transmission d’image.
    Quant au fonctionnement, il y a 2 manières de l’utiliser. Soit on place un doigt devant la zone de la feuille que l’on souhaite scanner. Cela déclenche la prise de la photo. Ce qui peut être pratique pour ne photographier qu’une colonne d’un texte disposé comme dans un magazine ou un article de journal. Mais cela suppose quand même d’avoir un reste visuel, ne serait-ce que pour situer les colonnes. Le dispositif se voulant le plus simple possible, il n’y a en effet aucun réglage permettant de lui dire de faire le distingo entre un texte normal et un texte en colonnes. Il fait une photo ; c’est tout. Soit on peut faire une photo générale du document en appuyant sur un bouton du boîtier. Là, il faut apprendre à positionner sa tête par rapport au document, en fonction de l’axe de la caméra. Le système ne réagit pas à la direction du regard, comme l’un des intervenant l’a laissé entendre. C’est évidemment un coup à prendre, mais on l’attrape assez vite.
    Dans les deux cas, la lecture est quasi instantanée. Mais c’est un fusil à un coup. C’est-à-dire que si on s’aperçoit que la reconnaissance n’est pas bonne ou qu’il y a un mot que l’on n’as pas compris, il faut reprendre une photo. Le texte n’est pas conservé en mémoire.
    J’espère que tu pourras rectifier ces petits détails, soit en publiant ces quelques lignes, soit oralement lors d’un prochain numéro.
    Pour info, j’ai commandé le Buzclip, une sorte de ceinture vibrante, dont avait parlé Sof, je crois. Je devrais le recevoir prochainement et vous ferai un retour d’expérience, si cela intéresse les auditeurs.
    Encore chapeau pour ce gros travail de revue hebdomadaire de l’accessibilité et des nouvelles technos.
    Je souhaite à tous de passer de bonnes fêtes.
    Tanguy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.