Hebdoxytude 23, l’actualité de la semaine en technologies et accessibilité

Au sommaire de ce numéro :

Pour animer cet épisode : Cédric, Nico et Philippe.

Cet article ou podcast vous a plu ? Merci de soutenir Oxytude.

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    Un podcast très intéressant et varié, c’est très bien, encore bravo pour tout cet investissement !

    Linuxien depuis quelques années maintenant, j’aimerais simplement préciser qu’il est tout à fait possible d’arrêter ou de redémarrer un système Linux avec le bureau gnome, sans aucun problème et sans devoir passer par un terminal. Il suffit pour cela de faire la combinaison de touche ctrl +alt +tab pour aller dans la barre supérieure, de tabuler jusqu’au menu système, de faire flèche-bas jusqu’au bouton verrouiller qui est le dernier élément de ce menu, et de faire flèche-droite pour trouver le bouton éteindre. On peut faire espace ou enter pour l’activer. Une sous boîte apparaîtra en suite, donnant le choix de l’extinction ou du redémarrage.

    Je trouve que l’interface graphique a beaucoup progresser ces dernières années, mais tout n’est pas parfait. Les perfectionnistes auront très probablement une fenêtre de terminal toujours ouverte, mais ce n’est pas nécessaire, il est tout à fait envisageable de faire sans.

    Bonne fin de semaine à tous et longue vie à Oxytude !

    1. Toutes mes excuses, j’ai dû confondre Gnome avec Mate. J’utilise Linux au travail en ligne de commande.. Je n’ai pas une grande expérience avec les interfaces graphiques.

  2. Bonjour l’équipe,
    Bravo pour cette hebdomadaire, cela doit faire de travail de péparation !
    Sur ce dernier épisode est donné une nouveauté sur le module Remote de NVDA, mais n’ayant vu aucune info sur les différentes listes de discussions dédiées, pouvez-vous m’en dire plus ?
    Merci JM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.