Visite de Jacques chez Bristol Braille Technology. Partie 2 : interview de Ed rogers, Managing Director de BBT

Pour faire suite a la première partie de ma visite chez Bristol Braille Technology, où je vous parlais de mon ressenti sur la tablette braille CANUTE, je vous propose aujourd’hui, une interview de Monsieur Ed Rogers, Managing Director de Bristol Braille Technology, que j’ai réalisée lors de ma visite dans leur locaux .

Merci à Alain pour son interprétation de Ed Rogers.

Cet article ou podcast vous a plu ? Merci de soutenir Oxytude.

4 commentaires:

  1. Bonjour à tous,
    Je dois dire que je vous écoute toute les semaines avec un grand intérêt.
    J’en profite pour remercier Philippe pour ce site et pour tout son travail.
    Là vous faites très très fort cette semaine avec ce voyage en terre Britannique de Jacques !
    Un grand merci pour la découverte de ce nouvel appareil assez prometteur.
    En plus un entretien entièrement traduit pour nous permettre d’y accéder. C’est du super boulot les gars !

    Alors encore merci à tous.

  2. Bonjour à vous tous et toutes,
    Merci pour ce brillant rapport, et je partage complètement
    l’avis de Jean-Marc F ci-dessus.
    Seulement, j’ai voulu vous adresser un message hors commentaires,
    pensant que cela ne concernait peut-être essentiellement que moi,
    mais je n’ai pu me relire à la fin du message.
    J’ai vraisemblablement pu envoyer mon message car après cliquage du bouton « envoyer »,
    j’ai eu la confirmation.
    Mais je n’ai rien retrouvé dans mes « envoyés ».
    Lorsque je relisais mon message avant d’envoyer,
    je me retrouvais sur une lecture en colonne des caractères,
    et impossible de lire ligne par ligne.
    Vous voudrez donc bien me dire si vous l’avez reçu et correctement lisible.
    Je vous remercie et vous prie de bien vouloiçr m’excuser pour le dérangement.
    Daniel

  3. Bonjour,

    Pour Jacques. une question de ressenti.
    Tu sens quoi pendant que la Canute rafraîchi son affichage.
    Si je comprends bien, chaque ligne est un rouleau tournant avec toutes les combinaisons braille existantes.

    donc quand ça se rafraîchi, tu peux garder les main sur les cellules ou tu risque de te coincer un doigt ou de te péter un ongle?

    Cette technologie semble assez extravagante. un peu soviétique si j’ose dire dans le principe.

    blague à part, Je me demande dans quelle mesure une telle techno ne serait pas surtout utile pour de l’affichage braille en milieu non adapté.
    Je veux dire en tant que panneau d’affichage braille dans un musée par exemple.
    milieu disons. nécessitant un matériel très résistant.

    Cela dit, ça prouve en tous cas qu’on peut faire de l’afficheur Braille en multiligne à un tarif raisonnable.

  4. Chers amis.

    Je suis conscient de l’énorme retard que j’ai pris à répondre aux commentaires et cette tache m’avait complètement échappé.

    D’abord merci des encouragements formulés relativement à cet entretien à Bristol. Ravi qu’il vous ait intéressé.

    À la question de savoir si on peut garder les mains sur l’appareil pendant le rafraîchissement sans se casser un ongle, oui c’est sans danger. Pour le reste, comme vous l’avez entendu, c’est un appareil difficile d’utilisation à cause du bruit. Quant à savoir s’il serait utilisable en milieu ordinaire pour des affichages non adaptés, je ne sais pas. L’avenir dira l’utilisation qui en sera faite.

    Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.