Hebdoxytude 67, l’actualité de la semaine en technologies et accessibilité

Au sommaire de l’actualité des nouvelles technologies et de l’accessibilité cette semaine :

Une info à nous communiquer ? Ecrivez-nous.

Pour animer cet épisode : Cédric, Philippe et Sof.

Cet article ou podcast vous a plu ? Merci de continuer à soutenir Oxytude.

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Juste pour préciser concernant Google, le braille, chromeos et, par association, les chromebooks, que pour activer le braille dans google docs, et probablement les autres applications de la suite bureautique de Google, qu’il faut faire alt+maj+f pour aller dans la barre de menu de l’application web, puis aller dans le menu accessibilité, puis dans le sous-menu paramètre, puis activer le braille. Une fois cet option sélectionnée, c’est activé pour tout les documents, on n’a pas besoin de le faire à chaque fois.

    Concernant chromevox, chromeOS et les chromebooks, j’en ai un, et je doit dire que ça marche très bien, et que c’est tout à fais utilisable pour faire ce qu’on veut, que se soit de la bureautique, du mail, uniliser le terminal (parce que y’en a un et qu’un OS pour ordinateur n’est pas un Os complet sans terminal 🙂 ), etc.
    Au niveau de la configuration, elle est simple. On ouvre le capeau du chromebook, s’il a assez de batterie il s’allume, si on branche un afficheur braille en usb le lecteur d’écran s’allume tout seul, sinon, il faut faire ctrl+alt+z (je sais pas si ça change quelque chose avec un clavier azerty, je suis en qwerty (français canadien multilingue) et je n’est pas de chromebook azerty (je suis au Québec). Ensuite, le lecteur d’écran allumé, on choisi la langue, le clavier, on se connecte à son réseau wifi, on accepte les conditions d’utilisations (faut bien, si non ben ça ne sert à rien d’acheter un chromebook (c’est Google, faut le savoir et l’acheté en connaissance de ce que ça implique 🙂 ), puis c’est terminé, c’est configuré, on a un didacticiel chromevox qui se lance, pour expliquer comment le lecteur d’écran fonctionne, puis c’est tout.

    Voici une petite liste (incomplète, je liste les racourcies qui me viennent en tête et qui sont utile pour démarrer):
    alt+shift+s, aller sur la barre de statues, où on a l’heure, la batterie, le bouton paramètre, le bouton éteindre, les paramètres wifi, etc.
    alt+shift+l: liste des applications installé (on peut en installer depuis le chrome webstore (il y a un application du même nom pour le faire).
    alt+shift+m: accédé au gestionnaire de fichier (l’équivalent de l’Explorateur Windows, du Finder, ou des explorateurs de fichiers en graphique sous GNU/Linux.
    alt+shift+n: accéder au centre de notifications.

    Je trouve que les chromebook sont parfait pour pas mal d’usage, et je pense qu’il devrais être d’avantage connus, et qu’il aurais des podcasts et ou des articles à faire pour les démocratiser dans la communauté dv francophone, et même anglophone où les chromebooks ne sont pas très démocratisé non plus.

    Bref, merci pour tout, je vous écoutes à chaque podcasts, et je lis chaque articles, continué comme ça, vous êtes vraiment utiles et vous faites passer les infos à suivre et les tendances de font, c’est important.

    À bientôt,
    Louis

    1. bonjour louis,
      très bonne idée, et merci pour ce commentaire très riche.
      c’est justement ça, on devrais en parlé beaucoup plus de ce qu’il se fait chez Google.
      je trouve que c’est bien domage, ça manque de communication.

      bonne soirée,

      rémy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *