Hebdoxytude 195, l’actualité de la semaine en technologies et accessibilité

Au programme de l’actualité des nouvelles technologies et de l’accessibilité cette semaine :

Du côté des applications

Le reste de l’actu

Remerciements

Merci à André, Maria, Pascale, Ultra-son et Selam pour les infos.

Pour animer cet épisode

Jacques, Philippe et Sof.

Pour nous soutenir, vous pouvez nous faire un don via Paypal

Un commentaire :

  1. Bonjour à vous tous et toutes,
    Merci pour ce podcast encore bien intéressant.
    Philippe, vous parliez de technologie aptique, et, écoutant plusieurs fois le passage,
    car il m’est impossible de ralentir la vitesse d’écoute et j’ai quelques problèmes parfois,
    vous citiez les nombres, si j’ai bien compris,
    entre 200 et 1000 hertzs,
    (on départ j’avais compris 200000hertzs, ce qui me paraissait impossible, lol) ;
    pourriez-vous un jour, vous ou d’autres de oxytude, nous faire un petit exposé sur cette technologie aptique.
    Cela m’intéresserait bien, car le domaine des vibrations, pour nous, c’est aussi un domaine à exploiter,
    et d’ailleurs c’est déjà employé dans les smartphones et iPhones, et autres.
    Il paraît que les vibreurs sont réalisés là à partir de petits moteurs asynchrones, est-ce vrai ?
    Et c’est encore plus vrai cet intérêt pour par exemple les sourds, ou par exemple pour ceux
    qui désireraient lire du morse par vibration en cas d’impossibilité auditive.
    Enfin, une toute petite dernière remarque qui s’adresserait en particulier aujourd’hui pour Jacques,
    mais tantôt ce sont les uns ou les autres, pourriez-vous parler à égalité de volume, sous réserve que vous ne le fassiez pas simultanément :
    ne prenez surtout pas cela à mal, c’est simplement pour faire avancer le shmilblik.
    Encore Merci tout le monde, et bonne semaine, soyez prudent.

    Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.