Rencontres estivales des auditeurs – Ultra-Son

Pendant la pause aoûtienne 2020 de nos Hebdoxytude, nous vous proposons d’aller à la rencontre des auditeurs du site.

Dans ce deuxième épisode, puisque c’est de saison, Nico et Sof passent Ultra-son sur le grill !

Pour nous soutenir, vous pouvez nous faire un don via Paypal

5 commentaires :

  1. Bonjour.

    Il y a longtemps que je souhaite intervenir dans un débat plus ou moins implicite au sein de la communauté des déficients visuels, débat qui se tient déjà depuis un certain temps maintenant: la comparaison des performances entre les lecteurs d’écran JAWS et NVDA. Je profite donc de l’opportunité qui m’est offerte dans cet espace de liberté pour le faire en cette période de vacances, ayant entendu dire lors de l’interview des auditeurs d’aujourd’hui que “NVDA était plus intéressant que JAWS”.
    En premier lieu, je précise que je ne fais ni du placement de produits, ni ne travaille pour une société de vente de matériel pour déficients visuels, pas plus que pour Freedom Scientific d’ailleurs. Mais il convient autant que faire se peut, me semble-t-il, de s’efforcer de rester le plus objectif possible dans nos approches des produits et nos jugements, et de nous garder de véhiculer ce qui parfois, pourrait s’apparenter à des idées reçues.
    Personnellement, j’estime que les deux produits ont leurs atouts et leurs défauts, que je vais m’efforcer de démontrer brièvement dans mon propos, mais c’est déjà mal parti pour ce qui concerne la brièveté.
    Commençons donc par le dernier né des lecteurs d’écran: NVDA. Ce produit présente incontestablement des atouts difficilement opposables: il est gratuit, beaucoup plus léger que JAWS, utilise bien moins de ressources et n’occasionne pas de temps de réponse clavier élevés comme son grand frère lorsqu’il est utilisé avec certains logiciels comme Microsoft Outlook. En outre, il s’en sort mieux dans les boîtes de dialogue modales ou les fenêtres pop-up sur Internet. Ce ne sont là que quelques exemples et la liste n’est pas exhaustive, on pourrait naturellement en trouver d’autres. Alors, quels sont ses défauts me direz-vous? Le fait qu’il soit essentiellement construit autours d’add-ons, modules complémentaires téléchargeables, même s’il est vu d’un bon Œil par les technophiles, constitue à mon sens le principal d’entre eux. Il existe en effet pléthore de modules, pas centralisés, même si NVDA-Project s’efforce de faire ce travail, pas toujours traduits dans notre langue, ce qui peut en déranger certains, et parfois mal développés. Une grosse mise à jour du système comme celle qui a eu lieu en début d’année et c’est la quasi totalité des modules qui est rendue inexploitable et doit être retéléchargée si tant est que le suivi est assuré par leur développeur. Gardons bien à l’esprit que la majorité des utilisateurs n’est pas technophile et est généralement adepte de solutions clé en main. Dès lors, retrouver son lecteur d’écran comme à l’origine devient un parcours du combattant qu’il me semble difficile de lui imposer. Enfin, n’oublions pas qu’à l’exception des raccourcis utilisés pour Internet, la majorité de ceux qu’emploie NVDA ont purement et simplement été subtilisés à JAWS, de la même manière que la gestuelle actuelle de Talkback s’inspire très largement de celle de VoiceOver. Ceci ne me dérange pas outre mesure, mais il était bon de le rappeler.
    Et JAWS me direz-vous? Ses inconvénients sont précisément les avantages de NVDA. Tout d’abord, il est bien trop cher et la politique des prix pratiqués en France est proprement scandaleuse. Alors que nos jeunes en ont tous besoin afin de poursuivre leurs études et que des tarifs éducation devraient être consentis, à l’image de ce que pratique Microsoft, le prix est identique pour tous. Les gens ne s’y trompent d’ailleurs pas, ce qui a pour conséquence, tout le monde le sait, d’alimenter la montée en puissance des cracks dans la communauté. Même s’il n’est pas politiquement correct de tenir ce genre de propos, je crois qu’il est cependant utile de le rappeler. JAWS est également très lourd et occasionne des ralentissements lorsqu’il fonctionne de pair avec certains logiciels. Mais utilisé avec certaines applications dans leurs fonctionnalités avancées, telles que la création de tables des matières sous Word, la gestion des styles, les notes de bas de pages etc., il est bien plus performant que son cadet. De même, les informations affichées en braille sont généralement plus complètes et plus pertinentes. À titre d’exemple, sous Excel, les formules sont systématiquement affichées à côté des calculs, ce qui facilite grandement la vie en évitant d’avoir recours à des méthodes alternatives pour les connaître. Enfin, même si son langage de scripts est quelque peu complexe à appréhender, JAWS est livré avec un environnement complet qui couvre la majorité des programmes que nous utilisons.
    En conclusion: NVDA ne cesse de s’améliorer au fil du temps et présente de véritables atouts. Mais JAWS, même s’il reste parfois un peu faible sur Internet, conserve cependant, me semble-t-il, le bénéfice de l’âge qui lui confère une supériorité non négligeable, tant dans son utilisation avec les fonctionnalités avancées de certains logiciels que dans sa gestion du braille. En tout état de cause, la diversité des contextes à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés ainsi que la multiplication des configurations que nous sommes amenés à utiliser nous impose de facto la présence des deux lecteurs d’écran sur nos ordinateurs.

    Stéphane

  2. Bonjour Stéphane,

    Dans l’ensemble, je rejoins votre analyse.

    Bien qu’utilisant beaucoup moins Excel et Word ces dernières années, je sais que sur des documents élaborés, je préférais utiliser JAWS. Les performances et la restitution des informations étaient bien meilleures.
    Côté performance, cela s’est grandement amélioré et ça continue (cf. versions alphas). Particulièrement si l’on accepte d’utiliser UI Automation dans Word (encore en bêta et à activer dans — paramètres > avancé —). Aujourd’hui, je peux naviguer dans des documents de 1500 pages sans que ça plante complètement.

    En revanche, les modules complémentaires sont pour moi toute la puissance de ce lecteur d’écran. Certes, certaines fonctionnalités mériteraient d’être intégrées au noyau, mais franchement quand je vois l’usine à gaz qu’est JAWS…

    > À titre d’exemple, sous Excel, les formules sont systématiquement affichées à côté des calculs, ce qui facilite grandement la vie en évitant d’avoir recours à des méthodes alternatives pour les connaître.

    Je t’invite à télécharger la version de développement de Braille Extender. J’ai ajouté cette fonctionnalité :). D’ailleurs, si tu as d’autres suggestions au niveau braille, n’hésite pas !

    1. Bonjour André.
      Merci pour votre réponse et pour l’information concernant Braille Extender que je ne manquerai pas de tester. Effectivement, dans l’ensemble, nous sommes bien d’accord. Ce qui me gêne au niveau des add-ons, c’est que, par expérience, j’ai l’occasion, dans le cadre de mon travail, de côtoyer certaines personnes éprouvant notamment des difficultés d’ordre cognitif, pour lesquelles aller télécharger des composant s’avère compliqué. Dans ce cas, la présence d’un tiers est nécessairement requise pour configurer l’ensemble correctement. Mais par ailleurs, les modules complémentaires confèrent à NVDA la puissance que tu évoques.

      Bonne jurnée.

      Stéphane

      1. Bonjour à tous.
        Tout à fait d’accord avec vous. NVDA est plus propice aux personnes qui se débrouillent bien en informatique. Jasw est plutôt une solution complète avec un suivi régulier.
        Ce qui me gène :
        Lorsque j’utilise un logiciel gratuit, programmé par des bénévoles, jesuis tout à fait indulgent sur certaines problèmes.
        Quand je débourse une somme assez conséquente par des professionnels, je n’apprécie pas qu’il existe des erreurs ou plutôt je l’accepte beaucoup moins.
        Après, tout dépends de son envie. On pourrait dire pareil pour windows et mac, iOs ou android, star wars ou star trek, pain au cocolat ou chocolatine. Bref chacun choisira son église et considérera que l’autre est mauvaise !!! lol

  3. Et revenant sur ma prestation, j’espère que j’aurai réussi à vous le rendre agréable.
    J’espère aussi que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter que j’ai eu à me faire griller par les deux zigotos !!! Une vraie petite saucisse sur un barbecue plein de braise !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.