Encore un grand nombre d’adresses emails piratées, vérifiez si vous êtes concernés

Encore un fichier d’adresses email piratées avec leur mots de passe a été mis en ligne. Cette fois, c’est 772 milions d’adresses email qui sont concernées, c’est assez énorme, même si ce genre de chose arrive régulièrement.

Pour savoir si l’on est concerné par le problème, on peut aller vérifier cela sur le moteur de recherche dédié :

Haveibeenpwned.com

Ce site permet de vérifier des adresses email concernées par cette fuite, mais aussi par de nombreuses autres plus ou moins anciennes.

Conservez ce site dans vos favoris et allez tester vos adresses email de temps en temps.

En cas de doute, changez le mot de passe des adresses email concernées.

11 commentaires:

  1. bonjour, c’est gisou qui ne comprends pas l’anglais, et ne sait comment faire ! merci si quelqu’un peut m’aider ! amitiés à toute l’équipe !

    1. Bonjour Gisou.

      Tu peux utiliser Google Traduction par exemple. Il existe également des extensions de navigateurs web pour la traduction. Mis à part cela, je n’ai pas d’autre solution.

      Bien cordialement.

      Philippe

      1. Bonjour Philippe,
        Bein oui, mais la traduction (du reste sûrement assez approximative) n’expliquera pas comment utiliser le site et donc le processus de démarches à pratiquer pour explorer.
        Pour ma part, pour le moment, le traducteur du localisateur de Philippe LEON ne fonctionne plus ici…
        Ce serait bien si quelqu’un nous expliquait comment procéder avec ce lien, et nous fasse en plus une démo sonore précise et pas trop rapide.
        Bonne continuation et encore merci pour les oxytudes.
        Daniel COIGNOT

        1. Bonjour Daniel.

          Sur le site en question se trouve un champ d’édition de texte, on y entre l’adresse email à tester et on valide. Le résultat du test est alors présenté. C’est ici qu’il faut en passer par un outil de traduction, Google Traduction par exemple.

          Philippe

        2. Bonjour,
          Si vous utilisez Chrome, vous pouvez directement traduire la page.
          Il suffit d’ouvrir le menu contextuel une fois sur le lien indiqué via la touche « application » et de valider sur « traduire en français ».

          1. Bonjour Fabrice, Merci Philippe et Fabrice. Mais je n’utilise pas chrome, mais FireFox.
            Or, dans FireFox, ayant parcouru tous les menus je pense, soit par le menu principal, soit dans le contextuel, je n’ai pas trouvé de proposition de traduction.
            Donc, si j’ai bien compris, c’est sa propre adresse-mail que l’on entre dans la zone d’édition ?
            A + .
            Daniel

  2. Bonjour Philippe,

    Je ne suis pas parano par principe, mais je me pose tout de même une question, sur l’origine de ce service que je ne connais pas :

    Ne court-on pas un risque, en indiquant note adresse électronique sur ce site, que celui-ci la récupère pour nous adresser ensuite du courrier non sollicité ou pour la vendre ?

    1. Salut Chris.

      Ce site a pignon sur rue depuis quelques années et est présenté par des sites spécialisée. Ce n’est pas une garantie formelle, mais bon, je l’avais testé il y a déjà pas mal de temps suite à une autre grosse fuite et je n’ai pas vu le nombre de spam sur les adresses testées augmenter. Le risque zéro n’existant pas, chacun doit agir selon son feeling.

      Cordialement.

      Philippe

      1. Merci Philippe pour ta réponse qui me rassure.

        Par contre comme d’autres ici, j’ai du mal à comprendre le retour en anglais et Google Traduction ne semble pas compatible avec ce site.

        Pourrais-tu nous donner le vocabulaire de base ?

  3. Bonjour, l’anglais utilisé sur le site est assez basique: soit l’adresse mail a été piratée et le site l’indique soit non et le site l’indique aussi. La réponse se trouve sous le bouton qui fait immédiatement suite au champ d’édition. Merci Philippe pour cet article. Bon d’accord, le site est en anglais, mais la chose ne me paraît pas insurmontable et en tous cas ça ne vaut pas un podcast à mon avis vu le travail que demande précisément la réalisation d’un podcast. Internet est comme ça, et encore le site aurait pu être en chinois, en coréen ou en japonais! (sourire)

  4. À tous ceux qui ne comprennent pas l’anglais je propose la procédure suivante:
    1. Ils rentrent leur adresse e-mail;
    2. Ils cliquent sur le bouton;
    3. Il m’envoient le résultat que je leur traduirai pour une somme forfaitaire de 50 euros.

    Je suis traducteur professionnel, par conséquent je garantis une bonne qualité.

    Mes amitiés

    Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.