Hebdoxytude 356, l’actualité de la semaine en technologies et accessibilité

Dans l’actu nouvelles technologies et accessibilité cette semaine :

Du côté des applications et du web

Le reste de l’actu

Remerciements

Cette semaine, nous remercions Alain, Claire, Dominique, Leonardo, Sami, Sandy et Ultra-son pour leurs infos ou leur dons. Si vous souhaitez vous aussi nous envoyer de l’info ou nous soutenir :

Pour animer cet épisode

Jacques, Philippe et Stéphane.


Vous appréciez nos articles et nos podcasts ? Vous pouvez nous apporter votre soutient. Cliquez ici pour en savoir plus

8 commentaires :

  1. Salut. L’application Speech Central existe depuis 2017. Elle est beaucoup plus vieille que EasyReader. Il y a quelques années, le développeur l’a rendu gratuite pour les non-voyants. J’ai participé au beta-test et le développeur a toujours été à l’écoute. Il y a même une intégration avec Apple Music. Maintenant, vous pouvez avoir une chanson qui passe toutes les 15 minutes par exemple en alternance avec votre lecture. Pour les autres, elle est payante. Je trouve aussi que ce que font les développeurs de VoiceDream est vraiment honteux. D’autant que même à Masha unique, l’application coûtait très cher ces dernières années, sans compter le prix des voies supplémentaires. Vous vous rendez compte, ça coûte le prix d’Amazon Prime chaque mois maintenant. Je ne vois rien qui justifie ce prix d’abonnement pour un utilitaire qui ne propose pas de contenu supplémentaire. Cette application avait une superbe réputation. Je ne compte plus les gens que j’ai convaincu de l’acheter, même des voyants. Maintenant, elle s’e traînera une réputation de rapace.

  2. Bonjour,

    Je dois dire que je suis aussi très déçu par Voice Dream.
    Parce que, quelle ne fut pas ma surprise ce matin en ouvrant l’app, de voir leur message d’information (en anglais / Même pas traduit) sur leur nouvelle politique tarifaire.
    La seule solution pour faire disparaître ce foutu message étant en effet de ….. payer! ou plutôt opter pour les 15 jours d’essai.

    bon, ni une ni deux, je valide pour les 15 jours d’essai et là, surprise, je ne retrouve plus la liste des livres que j’avais chargés dans VoiceDream.

    Voilà. super les mecs, vous m’avez convaincu de rester sur mon bon vieux lecteur Victor ou de passer à une autre App.

    C’est vraiment scandaleux.

    Imaginez si le contenu de ma bibliothèque Voice Dream avait été constitué de documents importants pour le boulot dont j’aurais eu à prendre connaissance dans les transports ou avant une réunion.

  3. Bonsoir à tous.
    Je suis un grand fan de voicedream reader et je l’utilise réulèrement. Mais je ne me sens pas de payer de manière régulière. Surtout que comme dis plus haut, ils ne fournissent pas de produits ni de contenus.
    Je viens d’installer easyreader et j’ai un petit souci. Peut on ajouter voir acheter de nouvelles voix ?
    J’ai pris l’habitude qu’antoine me lise mes romans et cela me saouelerait de devoir changer pour … rocco !!! ou thomas lol.
    Petite question : si on ne metts pas à jour l’appli, on n’est pas obligé de payer ???

  4. Salut toute l’équipe
    Avant même d’écouter le podcast, qui sera sans doute excellent, je souhaitais réagir à propos de voice dream. Je trouve cette nouvelle politique tarifaire scandaleuse. En réaction, j’ai décidé de mettre une mauvaise note sur l’appstore. J’invite tout le monde à faire de même afin de montrer notre désaccord.
    Joyeuse pâque à tous
    François

  5. @Ultra-son: pour bénéficier des voix Acapela, je ne connais pas d’autres apps qui les propose.
    @françois: je partage ton point de vue, il faut leur mettre des mauvaises notes sur l’appstore. Les anciens utilisateurs ont le droit, pour le moins, de garder leur app fonctionnelle tant qu’elle est supportée par IOS, après tout, nous l’avont achetée, même si il n’y a plus de mise à jour sans abonnement.

  6. Salut à tous
    Après écoute du podcast, je confirme que ce dernier est excellent, comme d’habitude.
    En complément à mon précédent message, je voudrais adresser tous mes remerciements à sof pour tout le temps qu’il a passé à améliorer voice dream avec son développeur originel. La générosité, la persévérance, et la volonté de transmettre sont des valeurs à l’opposé de celles des vautours ayant fait main basse sur cette application.
    Le plus insupportable est que dans le texte accompagnant la demande d’abonnement, ces personnes se permettent de sortir les violons en expliquant qu’ils offrent des licences gratuites aux enfants. Par surcroît, il est anormal de ne pas pouvoir s’abonner via le service d’apple pour ce qui le souhaite.
    Je suis rarement aussi critique envers des développeurs mais là, je considère que cela dépasse tout entendement.
    Je renouvelle mes vœux pour pâque. En ce jour d’espérance, espérons que ces gens reviennent à la raison.
    François

  7. Salut à tous,
    Je ne vais pas m’étendre sur sur le côté scandaleux de cette politique d’abonnement, vous avez tout dit. Au-delà de ça, je me sens surtout triste d’envisager de désinstaller cette app qui n’a pas quitté mon iPhone depuis tellement d’années. Merci François pour tes mots par rapport à mon implication dans le développement de Voice Dream. En effet, beaucoup de temps a été investi, à échanger avec le développeur d’origine, à expliquer comment rendre accessible telle ou telle chose, en traduction etc. Je me rappelle encore notamment le temps passé à peaufiner le processus de sélection de texte, ou encore le plaisir de découvrir ces fameux boutons ajustables multifonctions jamais vus avant dans une autre app. J’aime à penser que tous autant que nous sommes, nous avons contribué à rendre Winston, l’ancien développeur, un expert en accessibilité et c’était devenu pour lui une seconde nature.
    Bref. Tout ça pour dire que certes, il y a des alternatives comme Speech Central dont le développeur est très impliqué, mais Voice Dream restera la meilleure jusqu’ici.
    J’écoutais hier un épisode du podcast Living blindfully dans lequel Jonathan Mosen a pu interviewer l‘un des membres de Applause Group, les nouveaux développeurs de Voice Dream. Évidemment, il justifie ce changement de politique par le fait qu’ils sons en train d’inclure des fonctionnalités uniques, tellles que l’intégration avec Amazon Kindle qui est apparemment déjà bien avancée. Mais ça ne justifie en rien un prix aussi élevé. Pourquoi ne pas avoir plutôt proposé une application différente comme l’a fait le développeur de l’aggrégateur de flux RSS Lire?
    On ne va pas faire plus long encore une fois, tout a été dit. Pour l’instant, je veille à ne pas mettre à jour Voice Dream et je n’ai donc pas encore la fenêtre d’avertissement dont vous parlez. Je pense naïvement qu’en gardant cette version, je pourrai encore l’utiliser. On verra bien!
    En attendant, oui, mettons des sales notes sur le Store!

  8. En somme, ce qui reste opaque, c’est le modèle économique de nos apps spéciélisées, surtout dans la mesure où nos associations favorites de déficients visuels n’aident pas à leur financement, à l’exception notable toutefois du Localisateur.

    Parce que nous, aveugles et DV, avons besoin d’outils technologiques ayant une certaine pérénnité dans le temps et ceci sans régression dans l’accessibilité.
    Par exemple, que ferons nous si Seeing Ai, SoundScape ou Be My Eyes deviennent d’un coup payantes sur abonnement ou disparaissent de l’appstore, comme ça a failli être le cas pour SoundScape l’été dernier.

    Là encore, nos associations d’aveugles sont totalement à la ramasse, en ne promouvant, via par exemple la boutique de l’AVH pour ne pas la nommer, que des solutions de smartphones spécialisés qui enferment l’utilisateur sur des plateformes ou des technologies nécessairement obsolètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.